Fausses pistes

Vérités et mensonges

Avez-vous déjà remarqué combien chacun défend ses convictions avec vigueur ? Et pourtant, comment se forgent bien souvent nos convictions ? Beaucoup de pistes de pensée s’offrent à nous de façon anodine tout au long de notre existence, et on est bien obligé de construire sa vie sur quelque chose. Malheureusement on ne se rend souvent compte de ses erreurs que tardivement, voire uniquement quand il est trop tard pour pouvoir rectifier. Et les conséquences peuvent en être douloureuses.

« Nous sommes tous comme des impurs, et toute notre justice est comme un vêtement souillé; nous sommes tous flétris comme une feuille, et nos crimes nous emportent comme le vent. »

(la Bible, livre du prophète Esaïe ch. 64, v. 6)

Dans ce monde on trouve de tout et son contraire. Il est pourtant souvent évident que les idées opposées sont contradictoires et en fait s’excluent même mutuellement. Que ce soit en politique, en religion, en science ou en philosophie, les uns et les autres ne peuvent en aucun cas avoir raison simultanément, et pourtant tous défendent leurs convictions avec beaucoup d’acharnement.Chick Publications 1988

« Dans les derniers jours, surgiront des temps difficiles.

Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, sacrilèges,

insensibles, implacables, calomniateurs, sans frein, cruels, ennemis des gens de bien,

traîtres, impulsifs, enflés d’orgueil, aimant leur plaisir plus que Dieu;

ils garderont la forme extérieure de la piété, mais ils en renieront la puissance. Éloigne-toi de ces hommes-là. »

(2e lettre de Paul à Timothée ch. 3, v. 1-5)

Nous trouvons plusieurs avertissement dans la Bible. Et même parmi ceux qui se réclament de celle-ci, combien essayent de détourner les choses à leur profit ? Il faut toujours avoir la sagesse de vérifier toute affirmation par soi-même, avec néanmoins beaucoup d’humilité. Car Dieu résiste aux orgueilleux (ceux qui se sentent capables de juger de tout par leurs propres capacités humaines) mais il se révèle aux humbles. Pour revenir à Dieu, il ne suffit pas de le vouloir, et de faire des choses bonnes : il n’y a qu’un seul chemin qui est donné à tous, encore faut-il accepter d’y reconnaître la voix de la vérité.

« Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché.

Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes,

justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n’y a point de distinction.

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;

et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.

C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je,

de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus.

Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi? Par la loi des oeuvres? Non, mais par la loi de la foi. »

(lettre de Paul aux Romains 3, 20-27)

« Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. »

(lettre de Paul aux Colossiens 2, 8)

_____________

tromperies

_____________

L’Apparence - Paroles et musique : Pierre Lachat (album D’un autre terroir 1992)

Refrain :

L’habit ne fait pas le moine,
L’air ne fait pas la chanson,
Une hirondelle ne fait pas le printemps
Et l’apparence nous trompe souvent

Sur le marché tout un chacun
Proclame sa propre valeur
Mais pour trouver quelqu’un de “bien”,
Il faut se lever de bonne heure
“Mauvais, mauvais”, dit l’acheteur,
Puis en partant il se frotte les mains
Quand on s’intéresse à ce qui frappe les yeux
On risque d’oublier que très souvent :

L’habit ne fait pas le moine…

Ainsi fera le riche,
Il ne lui restera rien
Ainsi fera le pauvre
Et il aura de grands biens
Même au milieu du rire
Le coeur peut souffrir
Et à la fin la joie
Peut devenir chagrin

L’habit ne fait pas le moine…

Pas plus que la neige en été
Ou que la pluie pendant la moisson
La gloire ne sied à l’insensé,
L’honneur à l’homme sans raison
Même le fou quand il se tait
Peut passer pour un sage
Et celui qui ferme ses lèvres
Est un homme intelligent

L’habit ne fait pas le moine…

Et pourtant on ne cueille pas des figues sur des épines
Et l’on ne vendange pas des raisins sur des ronces
Mais l’homme bon tire le bien du bon trésor de son coeur
Et le mauvais tire le mal de son mauvais trésor
Car c’est de l’abondance du coeur que la bouche parle
Oui, c’est de l’abondance du coeur que la bouche parle

L’habit ne fait pas le moine…

_____________

Plutôt que d’explorer toutes sortes de fausses pistes, attachons-nous à poser un bilan correct de la situation en allant à la case départ, pour pouvoir nous engager ensuite sur la bonne piste.

Lisez la Bible, la Parole de Dieu, votre avenir en dépend !

L’enjeu – Fausses pistes –> Case départ – La bonne piste – La clé – Garder le capEcueils – Terre en vue