La bonne piste

Beaucoup parlent de Dieu mais ne le connaissent pas…

Nous vous invitons à découvrir (ou redécouvrir avec un regard nouveau) ce que nous dit la Bible sur les sujets fondamentaux de notre existence.

Les références donnent le nom d’un des 66 livres de la Bible reconnus par toutes les confessions chrétiennes, suivi du numéro de chapitre puis des numéros de versets. Ainsi chacun peut vérifier ces extraits dans leur contexte.

Par expérience nous voulons vous encourager à considérer la Bible comme une valeur sûre, ce que vous découvrirez vous-mêmes si vous acceptez de la lire avec confiance en Celui qui nous a créé et qui nous connaît mieux que nous-mêmes. Vous constaterez vous-mêmes que les réponses qu’elle donne aux grandes questions de la vie tiennent la route. Mais il faut accepter de laisser tomber ses a priori et ses préjugés, avec humilité.

« Jésus dit :

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. »

(évangile selon Matthieu 11, 28)

L’évangile : une bonne nouvelle

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu...

Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.

En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »

(évangile selon Jean 1, 1 et 3-4)

« Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue. »

(Jean 1, 11)

« Une voix dit: Crie! -Et il répond: Que crierai-je? Toute chair est comme l’herbe, Et tout son éclat comme la fleur des champs.

L’herbe sèche, la fleur tombe, Quand le vent de l’Eternel souffle dessus. -Certainement le peuple est comme l’herbe:

L’herbe sèche, la fleur tombe; Mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement. »

(la Bible, livre du prophète Esaïe 40, 6-8)

« Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises.

Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; »

(Jean 3, 19-20)

« J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité,

pour aimer l’Eternel, ton Dieu, pour obéir à sa voix, et pour t’attacher à lui… »

(la Bible, Deutéronome 30, 19-20)

sur la bonne piste

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique… »

(Jean 3, 16)

« Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. »

(Jean 3, 18)

« Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges. »

(évangile selon Luc 9, 26)

« C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés. »

(Jean 8, 24)

« Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. »

(Jean 3, 17)

« Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. »

(Jean 3, 36)

« Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

(Jean 14, 6)

« Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. »

(Jean 10, 11)

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. »

(Jean 15,13)

« Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas.

Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé; et nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié.

Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie; et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous.

Il a été maltraité et opprimé, et il n’a point ouvert la bouche. Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, à une brebis muette devant ceux qui la tondent; il n’a point ouvert la bouche.

Il a été enlevé par l’angoisse et le châtiment; et parmi ceux de sa génération, qui a cru qu’il était retranché de la terre des vivants et frappé pour les péchés de mon peuple? »

(Esaïe 53, 3-8)

_____________

Qui a compris ? Paroles et musique : Pierre Lachat (album D’un autre terroir 1992)

Jésus est venu, Jésus a paru
Tout comme une faible plante,
Un rejeton sans apparence
Et qui l’aurait reconnu ?
Il n’avait rien pour nous plaire
Ni beauté particulière
Qui d’entre nous l’aurait cru ?

Jésus est venu, Jésus a paru
Pour apporter la lumière
Qui doit luire dans les ténèbres,
Mais ils ne l’ont pas reçu,
Pour éclairer tous les hommes
Qui habitent dans le monde
Mais il ne l’ont pas connu

Qui, en ce temps là, a compris
Qu’il était le Roi des rois,
Le Seigneur des Seigneurs
Le Dieu Tout-Puissant ?

Jésus est venu, Jésus a paru
Pour soulager ceux qui souffrent
Et pour arracher au gouffre
Toutes les âmes perdues
Pour proclamer en puissance
Aux prisonniers la délivrance
Et rendre aux aveugles la vue

Jésus est venu, Jésus a paru
Sans commettre de violence
Il a dû porter nos souffrances
Torturé, cloué, battu
Mais c’est par ses meurtrissures
Qu’il nous a de nos souillures
Guéris pour nous rendre purs

Qui, aujourd’hui, a compris
Qu’il est le Roi des rois,
Le Seigneur des Seigneurs
Le Dieu Tout-Puissant ?

Jésus est venu, Jésus a paru
Pour mettre en mon coeur la fête
Et pour chasser cette défaite
Que jusqu’ici j’ai connue
Pour me prouver que Dieu m’aime
En venant s’offrir lui-même
Pour me donner le salut

Moi, aujourd’hui, j’ai compris
Qu’il est le Roi des rois,
Le Seigneur des Seigneurs
Le Dieu Tout-Puissant

Jésus est venu
Il est le Roi des rois,
Le Seigneur des Seigneurs
Le Dieu Tout-Puissant

_____________

« Jésus notre Seigneur a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification. »

(lettre de Paul aux Romains 4, 25)

« Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. »

(Jean 3, 18 et Jean 3, 36)

« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. »

(Jean 5, 24)

« et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela? »

(Jean 11, 26)

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

(Jean 3, 16)

_____________

fautes payées

_____________

Qu’est-ce que je vais faire ? Paroles et musique : Pierre Lachat (album D’un autre terroir 1992)

Refrain :

Qu’est-ce que je vais faire
De ma pauvre vie ?

Il était parti, tellement découragé
Depuis de longs mois, depuis de longues années
Comme un vagabond le long de la voie ferrée
Et tout en marchant il ne cessait de répéter :

Qu’est-ce que je vais faire ?…

Il trouva par terre une gourde tout usée
Si affreuse qu’il se dit : “elle doit me ressembler”
Il la prit avec lui pour ne plus s’en séparer
Pour qu’elle l’accompagne dans son humble destinée

Qu’est-ce que je vais faire ?…

Mais quand il l’ouvrit il resta tout étonné
“C’est pas du Whisky, même pas de l’eau du robinet”
Ce n’étaient que des pierres sales, grosses comme un dé
Il en jeta une au loin tout en se mettant à crier :

Qu’est-ce que je vais faire ?…

Et de temps en temps aux détours de son sentier
Il jetait ses pierres cherchant des cibles à viser
Jusqu’au jour où il s’assit par terre, fatigué
Attendant que quelqu’un vienne l’entendre soupirer :

Qu’est-ce que je vais faire ?…

Quelqu’un arriva et l’entendit en effet
Tout juste au moment où il venait de lancer
Un de ses cailloux sur un panneau de la chaussée
L’étranger lui dit d’un air assez étonné :

(parlé)
“Je connais ce son !
-Quoi, le bruit du panneau ?
-Non, celui de la pierre…
montrez-moi votre gourde !”

Le souffle coupé il découvrit qu’il avait
Des diamants précieux dans sa gourde tout usée
Richesse perdue, tous ceux qu’il avait jetés
Mais sa vie transformée grâce à ceux qui lui restaient

Qu’est-ce que je vais faire
De ce grand trésor ?

Mes amis prenez soin de ce que vous avez
Votre héritage il ne faut pas le gaspiller
De plus, croyez-moi, je suis vraiment bien placé
Pour savoir que les pierres il ne faut pas les jeter !

_____________

Vous vous approchez du trésor inestimable : le rachat de votre propre vie.

Pour la suite… nous vous invitons à ouvrir… LA CLEF

Peut-on croire sans connaître ?

Lisez la Bible, la Parole de Dieu, votre avenir en dépend !

L’enjeu – Fausses pistes – Case départ – La bonne piste –> La clé – Garder le capEcueils – Terre en vue