Pensées brèves…

SUR LA BIBLE

Victor Hugo (XIXe):

 - Sachez que le livre le plus philosophique, le plus populaire, le plus éternel, c’est l’Ecriture Sainte. Ensemencez les campagnes d’Evangiles! Une Bible par cabane!

Goethe (XVIII-XIXe):

- Que le monde progresse tant qu’il veut, que toutes les branches des connaissances humaines se développent au plus haut degré, rien ne remplace la Bible, base de toute éducation.

Isaac Newton (XVII-XVIIIe):

- J’ai trouvé plus d’authenticité dans la Bible que dans n’importe quel livre profane d’histoire.

Robert Kemp (académicien XXe):

- L’importance de la Bible est évidente. Son ignorance creuse un abîme dans la culture… Je veux la Bible pour tout homme désireux d’étendre ses connaissances, de réfléchir sur sa condition et de goûter la beauté des pensées de Jésus.

Blaise Pascal (XVIIe):

- Sans l’Ecriture qui n’a que Jésus-Christ pour objet, nous ne connaissons rien et ne voyons qu’obscurité et confusion dans la nature de Dieu et dans notre propre nature..

Abraham Lincoln (XIXe):

- Sans la Bible, nous ne pourrions savoir ce qui est juste ou ce qui ne l’est pas. Toutes choses les plus désirables pour le bonheur de l’homme, ici-bas et au delà, y sont dépeintes. Je m’adonne avec profit à la lecture de la Bible. Acceptez de ce livre tout ce que vous pouvez par la raison et le reste par la foi. Votre vie jusqu’à la mort sera meilleure.

George Washington (fondateur des Etats-Unis d’Amérique XVIIIe):

- Il est impossible de gouverner le monde avec droiture sans Dieu et la Bible.

Emmanuel Kant (philosophe XVIII-XIXe):

- La Bible mise à la portée de tous est le plus grand bienfait qu’ait pu connaître la race humaine. Toute tentative pour la décrier est un crime contre l’humanité.

et celle-ci, qu’on devrait citer dans tous les manuels scolaires d’histoire ou de SVT :

Jean Gutenberg (inventeur de l’imprimerie-XVe):

- Dieu souffre parce qu’une grande multitude ne peut être atteinte par la Parole Sacrée; la vérité est captive dans un petit nombre de manuscrits qui renferment des trésors. Brisons le sceau qui les lie, donnons des ailes à la vérité. Qu’ils ne soient plus manuscrits à grands frais, par des mains qui se fatiguent, mais qu’ils volent, multipliés par une machine infatigable, et qu’ils atteignent tous les hommes!

Noah Webster (1758-1843) appelé « Le père de l’éducation et de la scolarité américaine » :

«Toutes les misères et les maux dont souffrent les hommes, en raison du vice, du crime, de l’ambition, de l’injustice, de l’oppression, de l’esclavage et de la guerre, découlent de leur mépris et de leur négligence à l’endroit des enseignements de la Bible.»

Et puis cet autre à laquelle deux sièces passés ont laissé le temps de prouver l’affirmative :

Voltaire (XVIIIe):

- Je prouverai qu’il suffit d’un seul homme pour la renverser; dans un siècle la Bible sera l’almanach de l’an dernier.

Ah bon !? N’est-t-elle pas toujours le livre le plus traduit, le plus imprimé, le plus lu au monde ?… Dommage que celui qui ne pouvait « s’empêcher de songer que l’univers et ses rouages ne pussent être sans un horloger », n’ait pas mieux cherché en la Divine Parole la notice et le mode d’emploi de la connaissance et de la vraie vie !

Jésus répéta en Matthieu chap. 4, vers. 4 :

« L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » 

Evangile selon Jean ch. 20, vers. 31 :

« Ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom. »

* * * *

De Robert de Félice, mort à 20 ans en 1908 (d’un brusque refroidissement) – preuve que la sagesse n’attend pas le nombre des années. (Toujours plus haut – pensées éparses – Librairie Fischbacher Paris)

« Il ne s’agit pas de faire beaucoup, mais de faire bien. »

« Les conseils doivent parler haut, mais l’exemple doit parler plus haut. »

« Vaincre dans la lutte contre le mal, c’est se rendre heureux pour cette vie et pour l’éternité. »

« Se laisser guider par l’impulsion, même quand elle parait bonne, voilà le grand danger à éviter. » 

¤¤¤

« Etre raisonneur ce n’est pas être raisonnable: c’est même tout le contraire. »

« La raison et le cœur… séparez-les: aucun ne fait rien qui vaille; réunissez-les: ils font merveille. »

Echo: « Le cœur a ses raisons que la raison ignore. » Blaise Pascal.

« Les appels à la raison sont toujours tombés dans les oreilles des sourds, pour la simple raison que l’homme n’est pas un être raisonnable, et il n’y a pas d’indication qui nous permette d’espérer qu’il est en voie de le devenir. » Arthur Koestler Prix Nobel de Littérature 1969

¤¤¤

« Trop lire est un grand mal; trop peu lire en est un plus grand. »

« Mieux vaut l’ignorance de l’homme bon que la science du méchant. »

Echo: « On ne se compose pas plus une sagesse en introduisant dans sa pensée les divers résidus de toutes les philosophies humaines que ne se ferait une santé en avalant tous les fonds de bouteille d’une vieille pharmacie. » Victor Hugo

 

« Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup de science y ramène. » Louis Pasteur

« La moralité conventionnelle de l’élite est souvent tout aussi amorale que la franche immoralité de la foule: c’est un vernis superbe, mais qu’y a-t-il dessous ? » écrit en 1906 – un siècle plus tard le vernis s’est bien craquelé.

 

Echo: « Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour. » Evangile selon Marc ch. 4, v. 22 

« Personne n’en saura rien ». – Comment donc! Et ta conscience, n’est-ce personne ? »

¤¤¤

« Si tu veux arriver à te mettre d’accord avec tout le monde, il faut commencer par te brouiller avec ta conscience. » R. de Félice

Echo: « Si vous vous efforcez de tout croire, vous deviendrez incapable de croire les vérités les plus simples.  » Lewis Caroll

¤¤¤

« Les rêves sont fous, mais ce sont eux, bien souvent, qui mènent le monde. »

Echo: « J’ai eu un rêve… » Martin Luther King

 

« la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. Aussi est-il écrit: Je détruirai la sagesse des sages, Et j’anéantirai l’intelligence des intelligents. Où est le sage? où est le scribe? où est le disputeur de ce siècle? Dieu n’a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde? Car puisque le monde, avec sa sagesse, n’a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication. Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse: nous, nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les païens, mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs. Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes. » La Bible, 1ère lettre aux Corinthiens ch. 1, vers. 18,25

 

¤¤¤

« Lorsqu’on est retenu dans la voie de la vertu que par l’ignorance et par la crainte,  il y a bien peu de mérite à rester dans le droit chemin. »

« Croire à la Fatalité c’est se condamner à n’être qu’un automate entre les mains des circonstances, au lieu de réagir contre elles. »

¤¤¤

« En n’aimant pas on s’évite les douleurs les plus cruelles, mais aussi les plus grandes joies. »

« On prend plus de peines pour critiquer ses adversaires que pour soutenir ses amis. »

« Le premier acte du plus grand crime, c’est le premier mensonge de l’enfant. »

 ¤¤¤

« Tant que nous ne l’aurons pas soufferte nous-même, la souffrance des autres nous sera toujours un profond mystère: on ne comprend que ce qu’on a vécu. »

« La science que nous devons le plus rechercher, c’est la connaissance de la misère de notre prochain. On ne peut guérir une maladie que lorsqu’on en connaît à fond et les causes et les remèdes: or le paupérisme est une maladie… » (écrit à 15 ans).